Jour 13 : De Salta à Buenos Aires

Ce matin nous prenons l’avion Salta – Buenos Aires (11h45 – 13h49 avec LAN). Comme on a 5h d’escale à Buenos Aires, avant de reprendre l’avion pour Bariloche, on décide d’aller visiter la Boca. Nous prenons donc deux taxis direction Caminito dans le quartier de la Boca, c’est un endroit super sympa même si c’est un peu trop touristique… Avec ces maisons de toutes les couleurs, ces statues sur les balcons, ces danseurs de Tango et Folklore dans les restaurants, ces artistes dans les rues…on a du mal à croire qu’on se trouve dans l’un des quartiers les plus pauvres et dangereux de Buenos Aires… En tout cas Caminito vaut le détour et c’est l’un de mes endroits préférés de la Capitale.

On déjeune à La Vieja Rotiseria à Caminito

puis on se balade dans les rues, ensuite on se dirige vers les taxis mais il n’y en a qu’un, mon frère part en premier avec sa famille et nous on attend notre taxi qui n’arrive pas… Notre avion part à 19h et à 18h10 on est toujours coincés dans les bouchons.

C’est la canicule à Buenos Aires, l’électricité est coupée, les feux rouges ne fonctionnent plus, du coup impossible d’avancer. Les voitures roulent n’importent comment… et nous arrivons à l’aéroport à 19h, on court jusqu’à la porte d’embarquement mais l’avion part juste sous notre nez (avec nos valises dedans !). (Mon frère avec sa femme et leurs enfants avaient pris un taxi avant nous qui a pris l’autoroute et pas le centre ville et ils sont arrivés largement à temps… donc si vous êtes pressés demandez toujours de passer par l’autoroute même si c’est un peu plus cher). Du coup on va au comptoir pour changer nos billets pour le lendemain, heureusement la compagnie LAN ne nous fait pas payer de frais pour ma famille, juste pour moi et mon chéri parce qu’on avait des billets avec un tarif spécial argentin (beaucoup moins chers). Nous sommes donc bloqués à l’aéroport sans valise et sans couchage ! Je contacte l’auberge de jeunesse où l’on va souvent et heureusement ils ont de la place, une chambre double et un dortoir pour 6, c’est mieux que rien. Sans électricité, il n’y a pas de clim et pas d’eau mais heureusement c’est que pour une nuit ! Vivement qu’on arrive à Bariloche, là bas il fera plus frais (on est des montagnards pas des citadins de ville chaude alors c’est dur !!!) Notre auberge de jeunesse, l’Hostel Tango Argentina, est sympa, il y a un petit patio avec un barbecue, elle est bien située dans le quartier de San Telmo, la chambre double avec salle de bain privée est modeste mais bien, les dortoirs moyens et l’accueil tout dépend sur qui vous tombez…

A chaque fois que nous voyageons à Buenos Aires nous dormons dans cette auberge parce que c’est le seul hébergement à prix correct qui accepte les chiens (sinon c’est que des 4 étoiles ou plus, pour info, il est très difficile de voyager avec un chien en Argentine, même avec un petit chien de 3 kg, ils ne sont acceptés presque nul part, magasins, restos… c’est compliqué et je ne le conseille pas, à part cas exceptionnels comme nous ! Comme une fois par an, nous venions 3 mois en France, nous prenions notre chien avec nous et au bout de 2 ans nous avons trouvé cette auberge !). Pour les réservations vaut mieux passer en direct parce que sur Booking la taxe de 21% n’est pas incluse, ce qui augmente pas mal la note, on s’est fait avoir une fois pas deux !

Liens utiles :

Autre visite de Caminito (en 2010)
Autre visite de Caminito (en 2009)
Autre visite de Caminito (en 2008)

Revenir au Carnet de Voyage ou aller au jour suivant

Jour 3 : Buenos Aires

Aujourd’hui nous nous préparons pour un match endiablé dans le stade Monumental de River. Nous allons voir le fameux SuperClásico, les 2 plus grandes équipes d’Argentine River Plate et Boca Juniors s’affrontent, le derby le plus bouillant de la planète selon le guide du Routard ! Nous sommes bien sûr en rouge et blanc, dans les gradins (pas dans les populaires, c’est plutôt dangereux pour les étrangers et je vous assure l’ambiance dans les gradins est super aussi) de River Plate (l’équipe de mon chéri !).

L’ambiance est géniale, les supporters chantent tout le long du match, ils sont presque plus occupés à s’insulter qu’à regarder les joueurs !!!

Malheureusement pour mon chéri le match finit ex æquo 2-2, mais c’était génial ! Le soir nous mangeons au resto Lo de Jose, on commande une parrillada pour 2 alors qu’on est 6 (c’est la serveuse qui nous le conseille) et effectivement, on n’arrive même pas à la finir ! Nous retournons ensuite à notre auberge de jeunesse, l’Hostel Tango Argentina, cette auberge est sympa, il y a un petit patio avec un barbecue, elle est bien située dans le quartier de San Telmo, la chambre double avec salle de bain privée est modeste mais bien, l’accueil tout dépend sur qui vous tombez…

A chaque fois que nous voyageons à Buenos Aires nous dormons dans cette auberge parce que c’est le seul hébergement à prix correct qui accepte les chiens (sinon c’est que des 4 étoiles ou plus, pour info, il est très difficile de voyager avec un chien en Argentine, même avec un petit chien de 3 kg, ils ne sont acceptés presque nul part, magasins, restos… c’est compliqué et je ne le conseille pas, à part cas exceptionnels comme nous ! Comme une fois par an, nous venions 3 mois en France, nous prenions notre chien avec nous et la 2ème fois nous avons trouvé cette auberge !). Pour les réservations vaut mieux passer en direct parce que sur Booking la taxe de 21% n’est pas incluse, ce qui augmente pas mal la note, on s’est fait avoir une fois pas deux !

 Liens utiles :

Revenir au Carnet de Voyage ou aller au jour suivant

Jour 8 : De Puerto Iguazú à Buenos Aires

Aujourd’hui direction l’aéroport, pour prendre notre avion Puerto Iguazú – Buenos Aires (11h40 – 13h35). Arrivés à Buenos Aires nous penons un taxi direction Caminito dans le quartier de Boca, c’est un endroit super sympa même si c’est un peu trop touristique… Avec ces maisons de toutes les couleurs, ces statues sur les balcons, ces danseurs de Tango et Folklore dans les restaurants, ces artistes dans les rues…on a du mal à croire qu’on se trouve dans l’un des quartiers les plus pauvres et dangereux de Buenos Aires… En tout cas Caminito vaut le détour et c’est l’un de mes endroits préférés de la Capitale.

Ensuite nous allons nous balader dans le centre vers la Place de Mai et la Maison Rose, nous marchons jusqu’à l’Obélisque, le symbole de Buenos Aires pour les argentins de l’intérieur du pays

puis nous nous baladons un peu sur la Avenida 9 de Julio, la plus large du monde 140m, et pour retourner à notre hébergement nous passons par la rue piétonne Florida.

Ce soir nous logeons dans une auberge de jeunesse, Hostel Suites Florida, sur la rue piétonne Florida, l’endroit est idéal, en plein centre, les chambres sont modernes et jolies mais malheureusement les personnes qui y logent font la fête toute la nuit (et du coup beaucoup de bruit)…

 Liens utiles :

Autre visite du Centre de Buenos Aires, Caminito (en 2012)
Autre visite du Centre de Buenos AiresCaminito (en 2009)
Autre visite du Centre de Buenos Aires et de Caminito (en 2008)

Revenir au Carnet de Voyage ou aller au jour suivant

Jour 3 : Buenos Aires

Le matin nous prenons le taxi direction Caminito dans le quartier de la Boca, c’est un endroit super sympa même si c’est un peu trop touristique (heureusement, le matin les rues ne sont pas encore envahies par les touristes)… Avec ces maisons de toutes les couleurs, ces statues sur les balcons, ces danseurs de Tango et Folklore dans les restaurants, ces artistes dans les rues…on a du mal à croire qu’on se trouve dans l’un des quartiers les plus pauvres et dangereux de Buenos Aires… En tout cas Caminito vaut le détour et c’est l’un de mes endroits préférés de la Capitale.

Ensuite nous reprenons un taxi pour Retiro puis on prend le train direction le delta du Tigre, un autre quartier de la capitale totalement différent et surprenant, on est en pleine nature et on a vraiment du mal à croire que c’est un quartier de la mégalopole argentine. Ici tout est différent, il n’y a pas de voitures, les habitants ont des lanchas (barques), les enfants prennent le bateau pour aller à l’école… Arrivés à la gare de Tigre, nous parlons avec un taxi-bateau qui nous propose de nous faire visiter le delta du Tigre dans le moindres recoins et surtout d’éviter les lieux les plus touristiques. Nous montons à bord de sa lancha, nous quittons le port et il nous demande si on faim et si on souhaite manger dans un restaurant ou chez l’habitant. Nous choisissons bien sûr de manger chez l’habitant, nous arrivons dans une petite maison avec 2 tables sur la terrasse, nous nous installons et en attendant notre festin, on fait connaissance avec un petit ragondin de 2 mois que nos hôtes ont adopté. Comme il est déjà tard, il n’ont plus qu’un « steak » (de taille argentine, ce qui veut dire énorme pour nous) à nous proposer pour 3, on fera avec !

Après ce bon et copieux repas, on repart pour découvrir les canaux du delta, un vrai labyrinthe, la végétation est dense et luxuriante, on se croirait en Amazonie (on connaît pas mais ça y ressemble!). Ensuite on rejoint le río de La Plata et notre guide nous dit de descendre du bateau, on est au milieu du fleuve et pourtant l’eau ne nous arrive que au genoux, au loin on aperçoit Buenos Aires et sa jungle de béton. Le guide nous dit qu’il est possible de traverser le fleuve, de Buenos Aires jusqu’en Uruguay, à pied…

Notre sympathique excursion dans le delta du Tigre se termine et nous reprenons le train direction Retiro et le centre de Buenos Aires. Le soir nous assistons à un spectacle de tango au Tango Porteño (on a acheté les places à Caminito le matin), comme on arrive un peu tard, juste un peu avant le début, on a la chance d’être surclassés et placés juste devant la scène. Le spectacle retrace l’histoire du Tango de ses début à aujourd’hui, super show et danseurs très doués. Ensuite, nous rejoignons notre hôtel Diplomate, conseillé par le guide du routard, mais il très médiocre et le petit déjeuner n’est pas mieux, je ne le conseille pas du tout.

 Liens utiles :

Autre visite de Caminito (en 2012)
Autre visite de Caminito (en 2008)
Autre visite de Caminito (en 2010)

Revenir au Carnet de Voyage ou aller au jour suivant

Buenos Aires

Je passe 3 jours chez un ami argentin qui habite à Nuñez, Buenos Aires. Comme lieux touristiques, on visite la Place de Mai avec la Maison Rose (la maison du gouvernement) dans le centre et Caminito dans le quartier de Boca.

Caminito est un endroit super sympa même si c’est un peu trop touristique… Avec ces maisons de toutes les couleurs, ces statues sur les balcons, ces danseurs de Tango et Folklore dans les restaurants, ces artistes dans les rues…on a du mal à croire qu’on se trouve dans l’un des quartiers les plus pauvres et dangereux de Buenos Aires… En tout cas Caminito vaut le détour et c’est l’un de mes endroits préférés de la Capitale.

 Liens utiles :

Autre visite du Centre de Buenos Aires, Caminito (en 2012)
Autre visite du Centre de Buenos Aires et de Caminito (en 2010)
Autre visite du Centre de Buenos Aires, Caminito (en 2009)

Revenir au Carnet de Voyage ou aller à Le retour à Bariloche en bus